Appel à communication : “Les lieux du politique en Europe centrale, orientale et balkanique, 1790-1990”, 20 mai 2022

Appel à communications

Les lieux du politique en Europe centrale, orientale et balkanique, 1790-1990

Première journée d’étude du vendredi 20 mai 2022

Les lieux institutionnels

La Société française d’histoire politique (SFHPo) est une jeune association scientifique dont l’objet est de promouvoir et de développer les recherches qui s’effectuent dans la spécialité du « politique », à toutes les échelles et dans des disciplines diverses : histoire, science politique, sociologie, anthropologie, philosophie, géographie, droit… Elle vise à réunir dans une même structure des chercheurs – doctorants, jeunes docteurs, enseignants-chercheurs novices et confirmés –, qu’ils soient professionnellement actifs dans l’enseignement supérieur, dans l’enseignement secondaire ou même dans des métiers hors enseignement.

À l’occasion de son assemblée générale du 11 juin 2021, la SFHPo a retenu comme premier thème de travail et de recherche : « Les lieux du politique ». Dans ce cadre, le groupe de travail régional relatif à l’Europe médiane constitué le 6 septembre 2021, a souhaité proposer l’organisation d’une journée d’études et a retenu l’intitulé suivant : « Les lieux du politique en Europe centrale, orientale et balkanique, 1790-1990 »[1].

À cette proposition se sont rapidement associés plusieurs partenaires : le Centre interuniversitaire d’études hongroises et finlandaises (CIEH-CIEFI), l’EA 2291 de Paris 3 Sorbonne Nouvelle « Intégration et coopération dans l’espace européen » (ICEE), le Centre de recherche Europes-Eurasie (CREE) de l’Inalco et la Société française pour les études russes et est-européennes en sciences sociales (SFERES).

*

Longtemps considérée comme périphérique, l’Europe centrale, orientale et balkanique, – espace hétérogène possédant néanmoins certaines dynamiques propres bien identifiables – a progressivement retrouvé sa place dans une historiographie dynamique et renouvelée grâce aux apports de l’histoire transnationale, globale ou connectée. Les organisateurs de cette journée d’étude s’inscrivent donc à la fois dans cet héritage et dans cette mutation épistémologique toujours d’actualité.

L’importance du périmètre géographique considéré se double ici d’une extension maximale du champ chronologique, étendu à l’ensemble de la période contemporaine. L’objectif est de permettre une large appropriation du thème et d’offrir l’opportunité d’analyses comparatistes, entre les pays et les époques. Les sources et archives mobilisées à l’appui peuvent naturellement être de toutes natures (textuelles, visuelles, graphiques…). Pour autant, l’ampleur du thème arrêté implique d’en resserrer les approches retenues et d’envisager sa déclinaison sur plusieurs années. Les organisateurs ont d’ores et déjà le souci de proposer un rendez-vous pluriannuel, envisagé sur trois années, jusqu’en 2024.

*

Les angles essentiels retenus et proposés à la discussion pour la première journée d’étude annoncée pour le vendredi 20 mai 2022 concernent les lieux institutionnels :

  • La dimension spatiale de l’expression des cultures et sociabilités des assemblées délibérantes et de leurs animateurs : la configuration des sièges des parlements et des assemblées provinciales locales, les permanences et bureaux des élus et de leurs secrétaires ou collaborateurs, les commissions d’enquête, les buvettes, brasseries, banquets…
  • Les organisations : les sièges, les implantations et permanences des partis politiques, des syndicats, des ligues ; la configuration de leurs congrès, meetings et rassemblements…
  • Les conférences nationales ou internationales, qu’elles soient strictement politiques, diplomatiques ou techniques.

*

Les personnes intéressées à proposer une communication devront le faire avant le 14/02/2022 auprès de matthieu.boisdron@gmail.com. Les communicants veilleront à enrichir le regard porté sur ces questions institutionnelles pour se démarquer d’une histoire strictement politique et sont encouragés à adopter une perspective résolument pluridisciplinaire et comparative. La mobilisation des archives et des sources inédites des pays considérés est vivement encouragée.

Les candidats transmettront par courriel un rapide résumé de la présentation envisagée (3 500 signes maximum) accompagné d’un curriculum vitae académique comportant une notice biographique et bibliographique (2 pages maximum). L’examen de la candidature sera réalisé par le comité scientifique.

Certains frais, notamment de transport, pourront éventuellement être pris en charge par les organisateurs. Les collègues venant de l’étranger seront néanmoins prioritaires au regard des fonds disponibles pour la mise en œuvre de cet événement scientifique.

Lieu de l’événement : Auditorium Dumézil, maison de la recherche, Inalco, 2 rue de Lille (Paris, 7e).

Organisateurs et partenaires


[1] Sont membres de ce groupe : Matthieu Boisdron (coordination), Étienne Boisserie (Inalco-CREE), Pascal Bonnard (SFERES), Andrei Cusco, Sylvain Dufraisse (SFERES), Gergely Fejérdy, Éva Fisli, Mihály Fülöp, Matthieu Gillabert, Alexandru Gussi, Catherine Horel, Christine Manigand (ICEE-Paris 3), Silvia Marton, Traian Sandu (CIEH-CIEFI), Stanislav Sretenović, Réka Toth (CIEH-CIEFI), Florin Ţurcanu, Jana Vargovčíková (Inalco-CREE).

Cliquer ici pour télécharger l’appel à communication (version pdf)



Citer ce billet
sfhpol (2021, 3 décembre). Appel à communication : “Les lieux du politique en Europe centrale, orientale et balkanique, 1790-1990”, 20 mai 2022. Société française d'histoire politique. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u3ic

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search