Publication : Erwan Pointeau-Lagadec, Les Écrans de fumée. Film et cannabis en France (1969-2002), L’Harmattan, 2021

Les Écrans de fumée. Film et cannabis en France (1969-2002)

“Depuis la massification des usages de drogues dans les années 1960, le cannabis est devenu le premier produit stupéfiant consommé en France, et les Français comptent parmi les plus importants consommateurs de cannabis au monde. Comment expliquer la relation privilégiée que nous avons nouée avec cette substance psychotrope, pourtant interdite par la loi du 31 décembre 1970 ? La réponse se trouve peut-être du côté de notre accommodement à sa présence dans notre environnement sensible et dans nos productions culturelles. Forgé par les sociologues de la déviance, ce concept invoque les transformations des systèmes de représentations pour expliquer la normalisation des pratiques autrefois considérées comme moralement condamnables ou socialement illégitimes. De fait, si l’absorption de cocaïne, d’héroïne ou de MDMA, suscite encore la peur ou le rejet d’une grande partie de la population, ce n’est plus le cas du cannabis, dont le répertoire d’images collectif témoigne d’une bienveillance croissante des Français à son égard. Quel meilleur prisme d’observation que le film de fiction pour étudier les scansions et les mécanismes de ce basculement du regard, constitutif de notre rapport à l’ivresse, au plaisir, à la jeunesse et à la transgression ?”



Citer ce billet
sfhpol (2022, 3 janvier). Publication : Erwan Pointeau-Lagadec, Les Écrans de fumée. Film et cannabis en France (1969-2002), L’Harmattan, 2021. Société française d'histoire politique. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u3if

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search