Publication : Jean-Numa Ducange et Hélène Leclerc (dir.), Histoire de l’Autriche. 1918-1938, Atlande, 2022

Ouvrage codirigé par Jean-Numa Ducange et Hélène Leclerc

Jean-Numa Ducange est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Rouen Normandie et membre junior de l’Institut universitaire de France. En collaboration avec Hélène Leclerc avec laquelle il a également dirigé le présent ouvrage, il a rédigé l’introduction, la chronologie et l’index. Il est également l’auteur du chapitre sur l’Autriche sociale-démocrate et, avec Paul Pasteur, de la partie historiographique et des Repères. Il a publié Quand la gauche pensait la nation. Nationalités et socialismes à la Belle époque (Paris, Fayard, 2021) et il est co-rédacteur en chef d’Austriaca. Cahiers universitaires d’information sur l’Autriche.

Hélène Leclerc est ancienne élève de l’ENS LSH, agrégée d’Allemand et maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches en Études germaniques à l’Université Toulouse-Jean Jaurès. Avec Jean-Numa Ducange, elle a dirigé l’ouvrage et rédigé l’introduction, la chronologie et l’index. Elle a également traduit de l’allemand la contribution de M. Bruckmüller et est elle-même par ailleurs l’auteure du chapitre sur les relations entre l’Autriche et la Tchécoslovaquie, ainsi que des deux premiers commentaires de texte. Elle a notamment dirigé le numéro de la revue Austriaca (n° 88-89, 2019) dédié aux rapports austro-tchèques (“Vienne-Prague”).

Lien vers le site de l’éditeur (cliquer ici)

Sommaire

INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13

HIISORIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15

L’ÉTUDE DE L’AUTRICHE RÉPUBLICAINE EN FRANCE . . . . . . . . . . . . . . .16

ÉCRIRE L’HISTOIRE DE LA PREMIERE RÉPUBLIQUE

SOUS LA DEUXIME RÉPUBLIQUE EN AUTRICHE . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18

LE CAS SPÉCIFIQUE DU STANDESTAAT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20

REPERES

REPUBLIQUE ET “REVOLUTION” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25

LA QUESTION NATIONALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27

LE TRAITÉ DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

ET L’AUTRICHE NOUVELLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29

L’ANNÉE 1920 ET LA CONSTITUTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

FORCES POLITIQUES, APPRENTISSAGE ET CRISE DE LA DEMOCRATIE . . .33

LE PERSONNEL POLITIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37

DES DÉBUTS SOCIAUX ET ÉCONOMIQUES CHAOTIQUES . . . . . . . . . . . . . .39

LES ACCORDS DE GENEVE, L’ASSAINISSEMENT FINANCIER . . . . . . . . . . .39

LE 15 JUILLET 1927, SYMBOLE DE LA FRACTURE POLITIQUE . . . . . . . . .42

LA CRISE MONDIALE ET SES CONSÉQUENCES EN AUTRICHE . . . . . . . . . .45

LE CHEMIN VERS LA DICTATURE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .47

LE STÄNDESTAAT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .49

FÉVRIER 1934 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .49

L’IDÉOLOGIE DU STANDESTAAT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .51

LE STANDESTAAT, STRUCTURES ET ACTIVITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52

LA RÉSISTANCE AU STANDESTAAT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56

L’ILLUSION DU “DEUXIEME ÉTAT ALLEMAND” ET SA FIN . . . . . . . . . . . .57

NATION AUTRICHIENNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .60

THEMES

INTEGRATION Et DESINTEGRATION :

CLASSES SOCIALES ET CAMPS SOCIO-POLITIQUES DE 1918 à 1938 . . . .65

LE CADRE DÉMOGRAPHIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66

Données d’ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66

Foyer et famille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .67

RÉPARTITION PAR PROFESSIONS ;

POSITIONS DANS LE MONDE DU TRAVAIL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .68

LA FORMATION DE CLASSE

DANS L’AGRICULTURE ET LA SYLVICULTURE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .69

Domestiques et ouvriers agricoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .72

LA QUESTION DE LA FORMATION DE LA CLASSE “BOURGEOISE” . . . . . . .72

LA CLASSE OUVRIERE ET LE TRAVAIL DANS L’INDUSTRIE . . . . . . . . . . . .76

LES CAUSES DE L’ÉCHEC DE L’INTÉGRATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .80

L’absence de cadre national dans la société autrichienne . . . . . . . .80

Le chômage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .81

Classes et camps. La place de l’idéologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .83

LES ASSOCIATIONS Et LE KULTURKAMPF EN AUTRICHE

DE 1918 à 1938 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .89

LE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE DE LA CRÉMATION . . . . . . . . . . . .94

LES LIBRES PENSEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .96

DIVORCE ET AVORTEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .98

LES ASSOCIATIONS ENCADRANT LES ENFANTS ET LA JEUNESSE . . . . . . .100

NATURE, SPORT ET VIE CULTURELLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .102

L’AUSTROFASCISME, LE MYTHE DE DOLLFUß

ET LEUR PLACE DANS L’HISTORIOGRAPHIE AUTRICHIENNE . . . . . . . . . .107

LE RÉGIME DOLLFUß/SCHUSCHNIGG

DANS L’HISTORIOGRAPHIE AUTRICHIENNE DEPUIS 1945 . . . . . . . . . . . .108

“SEULEMENT” UNE DICTATURE OU ÉGALEMENT UN FASCISME ? . . . . . .109

La recherche d’un monopole sociétal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .109

Influence de l’Italie fasciste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .110

Un fascisme assumé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .111

Idéologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .112

Répression et activation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .112

Antisémitisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .113

quel type de fascisme ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .113

Un régime anti-nazi ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .114

UN CULTE DU CHEF AUX CONSÉQUENCES DURABLES . . . . . . . . . . . . . .116

Dollfuß, architecte de son propre mythe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .116

Le culte posthume . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .118

Le mythe de Dollfuß et la place de l’austrofascisme

dans la mémoire autrichienne de la Seconde République . . . . . . .119

DEFIS ET ECHECS DE LA PREMIERE REPUBLIQUE D’AUTRICHE . . . . . .121

LE DÉFI DE LA VIABILITÉ ÉCONOMIQUE DE L’AUTRICHE . . . . . . . . . . . .122

LE DÉFI DÉMOCRATIQUE ET RÉPUBLICAIN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .126

LE DÉFI NATIONAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .132

LA MONTEE DE L’ANTISEMITISME ET SES REPERCUSSIONS

SUR LA POPULATION ET LES INTELLECTUELS JUIFS . . . . . . . . . . . . . . . .137

UN ANTISÉMITISME VIRULENT

ET RÉPANDU DANS TOUTES LES COUCHES DE LA SOCIÉTÉ . . . . . . . . . . .138

LE PROCESSUS DE RADICALISATION DE L’ANTISÉMITISME . . . . . . . . . . .142

TROIS PERSONNALITÉS JUIVES

FACE à LA MONTÉE DE L’ANTISÉMITISME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .148

LES ECRIVAINS FACE A L’HISTOIRE DE L’AUTRICHE DE 1918 à 1938 :

ESSAI DE CARTOGRAPHIE DU CHAMP LITTERAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . .151

LES ÉCRIVAINS FACE à LA FIN DE L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS :

ENTRE NOSTALGIE DU PASSÉ HABSBOURGEOIS

ET FIN DE LA MONARCHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .152

LES ÉCRIVAINS FACE à LA PREMIERE RÉPUBLIQUE :

ENTRE TENTATION DE L’ANSCHLUSS, DÉFENSE

ET SATIRE DE LA RÉPUBLIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .156

LES ÉCRIVAINS FACE à L’AUSTROFASCISME

ET à LA MONTÉE EN PUISSANCE DU NATIONAL-SOCIALISME :

ENTRE ADAPTATION ET OPPOSITION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .163

L’AUTRICHE SOCIALE-DEMOCRATE :

L’“AUSTROMARXISME” Et “VIENNE LA ROUGE” . . . . . . . . . . . . . . . . .169

L’“AUSTROMARXISME”

ET LE PARTI SOCIAL-DÉMOCRATE D’AUTRICHE . . . . . . . . . . . . . . . . . . .170

Des théories novatrices et singulières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .170

Des pratiques militantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .172

“VIENNE LA ROUGE” : IDÉES ET RÉALISATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . .173

Une politique du logement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .174

L’encadrement de la population . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .175

Soutiens et inspirations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .177

L’opposition à la “création juive” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .179

La chute de Vienne la Rouge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .179

LA MÉMOIRE COLLECTIVE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .181

LE STATUT DE LA FEMME EN AURICHE DE 1918 à 1938 . . . . . . . . . . .183

DES “FEMMES NOUVELLES” ?

LE PASSAGE DE LA MONARCHIE à LA RÉPUBLIQUE . . . . . . . . . . . . . . . .185

DES CITOYENNES à PART ENTIERE ?

CONSTELLATIONS POLITIQUES AVANT LA CÉSURE DE 1933-1934 . . . . .190

UNE ÉMANCIPATION MISE à MAL ET PROGRESSIVEMENT EFFACÉE . . . . .196

REPLACER LES ÉVOLUTIONS DANS LA LONGUE PÉRIODE . . . . . . . . . . . .199

LE FESTIVAL DE SALZBOURG ENTRE 1920 Et 1937 :

ENJEUX ARTISTIQUES, ECONOMIQUES ET IDEOLOGIQUES . . . . . . . . . . .201

ÉRIGER “UN ARC DE TRIOMPHE DE L’ART AUTRICHIEN” . . . . . . . . . . . .202

MUSIQUE OU THÉATRE ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .204

LE FESTSPIELHAUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .207

L’ART CONFRONTÉ à L’ANTISÉMITISME ENDÉMIQUE . . . . . . . . . . . . . . .209

LE FESTIVAL DE SALZBOURG, SYMBOLE CULTUREL

DE LA RÉSISTANCE AU NATIONAL-SOCIALISME . . . . . . . . . . . . . . . . . . .211

LES RELATIONS ENTRE L’AUTRICHE Et LA TCHECOSLOVAQUIE

DE 1918 à 1938 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .215

DES DÉBUTS DIFFICILES ET DE NOMBREUX MOTIFS DE TENSIONS . . . . .216

Aspects territoriaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .217

Aspects politiques et culturels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .219

Aspects économiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .220

Le traité de Saint-Germain-en-Laye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .220

DES LIENS ÉTROITS PERSISTANTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .221

L’amorce d’un rapprochement : le traité de Lana/Lány . . . . . . . . .223

La Tchécoslovaquie au cœur des décisions internationales

au sujet de l’Autriche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .224

CRISPATIONS ET CRISES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .225

DU RÉGIME CORPORATISTE à L’ANSCHLUSS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .227

OUTILS

CARTES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .230

COMMENTAIRES DE TEXTE

TEXTE 1

GUSTAV STOLPER ET LE PROGRAMME D’ASSAINISSEMENT DE GENEVE

(19 SEPTEMBRE 1922) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .233

Commentaire du texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .235

• Première partie(“Der Rest ist Genf […] auf sich zu nehmen.”) . . . . . . .236

• Deuxième partie(“Denn da dieser Kredit […]

von dem Objekt seiner Begierde abzulenken.”) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .236

• Troisième partie(“Deutschösterreich […] Wien.”) . . . . . . . . . . . . . . . . .237

TEXTE 2

LE PROGRAMME DU PARTI CHRÉTIEN-SOCIAL

(29 NOVEMBRE 1926) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .238

Présentation du texte et pistes d’analyse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .241

TEXTE 3

LE DISCOURS DE LA TRABRENNPLATZ DE DOLLFUß

(11 SEPTEMBRE 1933) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .244

Commentaire du texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .247

• Ancrage historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .248

• Bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .249

• La “nouvelle Autriche” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .250

• Une Autriche allemande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .253

• quel “nous” ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .254

CHRONOLOGIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .255

BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .259

GLOSSAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .275

INDEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .281



Citer ce billet
sfhpol (2022, 12 février). Publication : Jean-Numa Ducange et Hélène Leclerc (dir.), Histoire de l’Autriche. 1918-1938, Atlande, 2022. Société française d'histoire politique. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u3it

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search