Publication : Jérémy Guedj, “Les Juifs français et le nazisme, 1933-1939. L’Histoire renversée”, Paris, PUF, 2024

Les Juifs français vécurent l’avènement du nazisme comme une nouvelle affaire Dreyfus. Leur conception de l’Europe et de leur propre condition en fut bouleversée, même si, dans les années 1930, la France passait encore pour un puissant rempart. Une image tenace les présente comme incrédules et passifs face à Hitler, parce qu’ils auraient refusé de voir et d’agir, du moins comme l’aurait exigé l’histoire qui s’écrivait sous leurs yeux. Mais que pouvaient-ils en réalité comprendre ? Pouvaient-ils prévoir l’inédit ? Quels moyens d’action s’offraient à eux pour contrer les funestes promesses et réalisations de celui qui tenait désormais l’Allemagne sous sa coupe ?
Cet ouvrage se propose de saisir ces questions, sans partir de la fin mais en replongeant au contraire dans l’univers de Juifs français dont les certitudes et le monde paraissaient suspendus à un avenir inquiétant. Il leur fallait vivre malgré l’histoire dont ils espéraient qu’elle finirait par se renverser.

Préface de Johann Chapoutot

Introduction. Le syndrome d’Arendt
De Dreyfus à Hitler « L’Allemagne s’est réveillée, mais Israël aussi »
L’actualité, l’événement, le présent : comment faire une histoire de la vigilance ?
Points aveugles et sources

Chapitre 1. De Mendelssohn à Hitler. Les Juifs français au miroir de l’Allemagne
Distances nationales, proximités identitaires Juifs français et allemands à la croisée de deux mondes
Outsiders, insiders… L’entracte de Weimar
Ce que le nazisme fit à l’identité des Juifs de France

Chapitre 2. « Hitler est vaincu ». Face au nazisme qui vient
Une inquiétude précoce
« Apprends à connaître la croix gammée » L’Allemagne, le nazisme et la « République juive »
1932. Dernière année du monde ancien

Chapitre 3. Conjurer le malheur. L’émotion de 1933 et ses suites
L’histoire suspendue
Un nouveau rapport à l’Allemagne
Le tournant de Nuremberg

Chapitre 4. La serrure et les clés. Comprendre le national-socialisme
« La maison brune n’est pas un Sinaï » Une pensée de l’urgence
L’antisémitisme, fondement du national-socialisme
Mein Kampf L’avenir au fil des pages ?

Chapitre 5. « Hitler est à Paris ». Le nazisme, une histoire française
Le nazisme est à Paris
Le péril brun à la frontière : un révélateur alsacien
Réponses juives au nazisme en Afrique du Nord

Chapitre 6. Agir… en ordre dispersé
Comme au temps de Dreyfus ?
Une vaste palette d’actions
Agir à l’échelle du monde

Chapitre 7. Du ghetto au cimetière ? Résignation et sursaut avant la guerre
À Berlin, l’avenir de cristal
À Évian, l’« abandon »
À Paris, l’avant-guerre

Conclusion. Le syndrome d’Esther : une histoire renversée ?
Haman et Hitler
Renversement et répétition

Remerciements
Sources

Lien vers le site de l’éditeur



Citer ce billet
sfhpol (2024, 25 mars). Publication : Jérémy Guedj, “Les Juifs français et le nazisme, 1933-1939. L’Histoire renversée”, Paris, PUF, 2024. Société française d'histoire politique. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w325

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search