Présentation des groupes de travail

Groupe Europe centrale, orientale et balkanique

Le groupe de travail régional consacré à l’Europe centrale, orientale et balkanique a été constitué en septembre 2021 sur le modèle des deux groupes de ce type préexistants consacrés aux mondes germanique et ibérique. Il a pour ambition de faire vivre les thèmes de recherche définis par la SFHPo dans cet espace longtemps considéré comme périphérique. L’Europe centrale, orientale et balkanique, parfois qualifiée de  « médiane » est un espace hétérogène possédant néanmoins certaines dynamiques propres bien identifiables. Il a néanmoins progressivement retrouvé sa place dans une historiographie dynamique et renouvelée grâce aux apports de l’histoire transnationale, globale ou connectée. Les travaux du groupe de travail dédié s’inscrivent dans cette mutation épistémologique à laquelle ils désirent contribuer.

Coordination : Matthieu Boisdron (docteur de Sorbonne Université) et Traian Sandu (PRAG HDR à l’université Sorbonne Nouvelle)

Membres : Matthieu Boisdron, Pascal Bonnard, Andrei Cusco, Gergely Fejérdy, Eva Fisli, Mihály Fülöp, Matthieu Gillabert, Alexandru Gussi, Catherine Horel, Silvia Marton, Traian Sandu, Stanislav Sretenovic, Florin Țurcanu. 

Groupe monde germanique

Le groupe de travail consacré aux espaces germanophones s’est constitué au début de l’année 2021. Il vise à donner une visibilité aux divers travaux sur l’histoire des forces politiques germanophones à propos desquels un renouveau peut être observé depuis plusieurs années. Ancré en histoire, le groupe sollicite des collègues de diverses disciplines (histoire contemporaine mais aussi germanistique et science politique notamment). Centré sur l’Allemagne, le groupe prend en compte les autres pays de langue allemande (Autriche et Suisse alémanique). Il revendique une approche sociale du politique et intègre les perspectives d’histoire croisée et transnationale.
Le groupe propose chaque année un atelier de travail explorant une dimension particulière de l’histoire politique des espaces germanophones. En juin 2021 s’est tenue une première journée d’étude : « Où va la social-démocratie ? Regards croisés sur les social-démocraties germanophones XIXème – XXème siècles »). Un autre atelier sur les communismes germanophones est prévu en mai 2022.Le groupe prévoit également de participer aux thématiques globales retenues par la SFHP comme « Les lieux du politique », en proposant notamment une approche renouvelée des congrès des partis politiques.
Le groupe établit ponctuellement des coopérations avec des institutions s’intéressant à l’histoire du monde germanophone (CIERA par exemple, sans exclusive).

Coordination : Jean-Numa Ducange (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Rouen – GRHIS – Institut Universitaire de France) et Karim Fertikh (Maître de conférences en Sciences politiques – SAGE – Institut Universitaire de France)

Groupe Nouvelle Aquitaine

Le groupe de travail régional de la SFHPo, consacré à la Nouvelle-Aquitaine, s’est réuni pour la 1ère fois en juin 2019 à Bordeaux. Il a pour objectif de développer, dans le cadre régional, les thèmes de recherche définis par la SFHPo en s’appuyant sur les forces vives de cette très grande région : enseignants-chercheurs, doctorants, post-doctorants et docteurs principalement des Universités de Bordeaux Montaigne (UBM), Pau (UPPA) et Poitiers ainsi que des enseignants du secondaire de cet espace territorial. L’aire « bordelaise » (Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne) est animée par Christine Bouneau, celle autour de Pau et des Pays de l’Adour par Laurent Jalabert et l’espace Poitou-Charentes-Limousin par François Dubasque. Ce pôle est naturellement ouvert à toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient le rejoindre.

Ce pôle néo-aquitain entretient des collaborations avec des centres de recherche universitaires, tels que le CEMMC (UBM), ITEM (UPPA), le CRIHAM (UP, UL), qui participent ensemble à des activités de recherche structurant les équipes autour de projets de recherche pouvant entrer en résonnance avec les thématiques de la SFHPo.

Le pôle néo-aquitain s’est déjà investi dans la recherche portant sur « Le congrès de Tours vu d’en bas » (envoi de synthèses des recherches réalisées dans les départements pour le colloque de novembre 2021 à Tours) et est particulièrement intéressé par le thème pluriannuel lancé par la SFHPo sur « Les lieux du politique ». Le groupe est actuellement en phase de réflexion et d’organisation de projets sur cette thématique.

Plusieurs membres de ce pôle néo-aquitain organisent des activités scientifiques qui ont reçu le soutien de la SFHPo :

*Colloque « Yves Guéna : 1922-2016 » organisé à Périgueux les 13 et 14 octobre 2022 par Christine Bouneau, Sylvie Guillaume et Bernard Lachaise, dans le cadre du CEMMC.

*Colloque « Entre ancrage local et carrière nationale : René Monory, un notable en république » organisé par François Dubasque et Eric Kocher-Marboeuf, dans le cadre du CRIHAM, en 2023 (dates à confirmer).   

Conférences des « Jeudi d’ITEM », rencontres mensuelles du laboratoire ITEM (Pau), (diffusion en ligne), premières rencontres, Alexis Vrignon (3 février 2022), Ch. Batardy sur le Programme commun de la gauche, 24 ou 31 mars 2022

Journée d’études programme ELURENAQ (Elus de la Région nouvelle Aquitaine), le 8 avril 2021, Pau (programme définitif fixé fin janvier 2022)

Coordination : Christine Bouneau (aire « bordelaise »), Laurent Jalabert (Pau et des Pays de l’Adour) et François Dubasque (espace Poitou-Charentes-Limousin).

Membres : Nadia Ayache, Judith Bonnin, Christine Bouneau (membre du CS de la SFHPo), Arlette Capdepuy, François Dubasque, Arnaud Dupin, Jérôme Grévy, Sylvie Guillaume (membre du CS de la SFHPo), Laurent Jalabert, Eric Kocher-Marboeuf, Bernard Lachaise (membre du CS de la SFHPo), Céline Piot, Jacques Puyaubert, Ludovic Taris, Thierry Truel, Alexis Vrignon (membre du Bureau).

Groupe régional Auvergne-Rhône-Alpes

À venir

Groupe monde ibérique

Le groupe de travail consacré aux mondes ibériques et latino-américains a été un des tout premiers à se constituer dès 2019 autour d’une dizaine de chercheurs et enseignants-chercheurs français et espagnols. Il entend promouvoir les travaux consacrés aux pays hispanophones et lusophones dans le domaine de l’histoire politique au sens large, à toutes les époques, en privilégiant les approches croisées et transnationales. Il souhaite en particulier intégrer les nouvelles approches historiques et historiographiques en s’appuyant sur les travaux qui ont renouvelé l’étude des espaces ibériques et « l’Extrême-Occident » latino-américain. Il se donne aussi comme objectif de contribuer à valoriser les thèmes de recherche définis par la SFHPo. Centré sur l’Espagne mais sans exclusive, privilégiant l’étude historique, le groupe entend mettre l’accent sur les acteurs, organisations, discours, idées et pratiques qui ont façonné la politique, dans une perspective ouverte et pluridisciplinaire, en revendiquant une approche sociale du politique.

Le groupe a organisé depuis sa création deux journées d’études. La première, en janvier 2020, a été consacrée aux regards croisés et relations franco-espagnoles sur le temps long (XXe-XXIe siècles) et les actes ont été publiés en décembre 2021 dans la revue Siècles (n°51, lien : https://journals.openedition.org/siecles/8167). La seconde, en octobre 2021, portait sur la politique étrangère de l’Espagne et de la France dans les années 1980, et les textes réunis par Sergio Molina García, Manuel Ortiz et Damián González seront publiés aux Presses universitaires de Saragosse en 2022. Est également prévue une troisième journée d’études sur « les lieux du politique ».

Le groupe souhaite rassembler tous les chercheurs et enseignants-chercheurs intéressés par l’histoire politique des mondes ibériques et latino-américains. Il a, par ailleurs, établi des liens de coopération avec l’Université Complutense de Madrid (Grupo de Investigación de Historia de las Relaciones Internacionales) et l’Université de Castilla-la-Mancha (Seminario de Estudios del Franquismo y la Transición).

Coordination : Matthieu Trouvé (Maître de conférences en histoire contemporaine – Sciences po Bordeaux). m.trouve@sciencespobordeaux.fr

Groupe régional Ouest-Bretagne

Le 6 juillet 2021, une dizaine de collègues se sont réunis pour fonder le groupe à base régionale de la société française d’histoire politique (SFHPo). Les participants s’accordent sur le nom de « SFHPo Ouest-Bretagne » , structure affiliée à la SFHPo) qui poursuivra un double but : intégrer et maintenir dans la recherche ses membres ; être un outil de formation à destination des collègues.

Partageant les logiques et finalités de la structure nationale, le groupe se donne pour objectif de relayer, démultiplier, déployer et moduler les actions nationales.

L’élection du premier bureau donne les résultats suivants : François Prigent (président), Adrien Champroux (vice-président), Matthieu Boisdron (secrétaire).

Dans la continuité des projets préalablement conduits, comme l’enquête collective Le congrès de Tours vu d’en bas ou le café virtuel SFHPo-APHG de mars 2021 avec Jimena Obregonsur L’Autre 11 septembre 1973 (Chili https://sfhp.hypotheses.org/1702 ), le groupe SFHPo Ouest-Bretagne se fixe plusieurs objectifs à court et moyen terme. La mise en œuvre d’une enquête historique sur les Conseils d’Arrondissement (1919-1940) a vocation à déboucher sur un colloque en 2023. Une formation sur la fabrique des cartes numériques aura lieu à Rennes d’ici le printemps 2022.

Coordination : François Prigent (Université Rennes 2), Adrien Champroux (Institut Catholique de Rennes), Matthieu Boisdron (Nantes Université)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search